A Song Of Ice And Fire (and puffins)

Et donc, Islande il y a eu. J’ai eu des craintes, j’avoue, spécialement à propos du succès dont on me disait de toutes parts qu’elle est un peu victime (il est vrai qu’à vue de nez, les structures suivent mal le nombre des visiteurs qui va augmentant). Mais mon expérience et mes espoirs me chuchotaient […]

Lire la Suite

« En cas d’absence, je ne suis pas là… » *

(« … si vous n’êtes pas là non plus, il n’y a personne », c’est signé Plonk & Replonk) Cher Neil, pas la peine de te lamenter, rien n’y fera : moi je suis bien contente de foutre le camp, là-bas en haut et de tout couper. La perspective de passer une bonne semaine loin de tout […]

Lire la Suite

#radioblogueurs2017, épisode 2 : le mieux contre-attaque

Oui, alors c’est bien beau de rigoler à coup de bestioles de ferme (cf l’épisode précédent) mais bon, on va faire semblant qu’on écoute encore de la musique de jeune de temps en temps, allez. Mon choix du jour me rappelle que il y a (dix ?) quelques années, l’écoute d’un album d’Arcade Fire en […]

Lire la Suite

#radioblogueurs2017, épisode 1 : la guerre des moutons

Les ondes de La radio de l’été des blogueurs sont ouvertes depuis le solstice et sans le coup de pied de l’ânesse donné par Chouyo, j’aurais probablement flemmé cette année, j’avoue (oui, c’est mal, bats-moi). Ce premier billet participant étant une réponse de la bergère à la bergère, il est donc en toute logique complètement débile, […]

Lire la Suite

La reine lionne

Alors oui, c’est une pub pour des meubles suédois de qualité douteuse et oui, elle ne se finit pas tout à fait comme dans mes vrais rêves (dans lesquels dansent en rond de beaux et bons petits plats simples mais inventifs et surtout goûtus). Mais pour le reste, en cette période de derniers concerts avant […]

Lire la Suite

Interlude : Time For Sushi

Parce qu’on a tous besoin de n’importe quoi (et d’un peu de tout, aussi) David Lewandowski – Time For Sushi

Lire la Suite

Dernière prophétie avant l’autoroute

Aujourd’hui, c’est la dernière du Prophète de Meyerbeer et j’ai plein de mauvaises bonnes raisons de m’en réjouir (mais j’ai promis de ne pas parler du chef, sinon ça va me mettre en boule). La première étant que malgré toute ma bonne volonté je n’ai pas réussi à apprécier cette musique : trop de marches […]

Lire la Suite

Soudain l’été dernier (et ceux d’avant)

Le calendrier peut être un animal fourbe : les dates qui ont du sens pour nos mémoires s’y entassent parfois toutes dans le même coin, générant des assauts de souvenirs plus ou moins mélancoliques et/ou faciles à gérer. Et depuis dimanche (et pour la semaine à venir), c’est un peu pour moi le festival des […]

Lire la Suite