Interlude musico-routier

Une vidéo qui n’aurait jamais existé si ses auteurs avaient juste pensé que quand un violoncelle ne rentre pas dans le coffre et qu’on roule dans une voiture vide, on le met tout simplement sur la banquette arrière… Blink

Lire la Suite

Channel lacrimal

Ceux qui n’ont que Nimrod à la bouche quand on leur parle des Variations Enigma de Sir Edward Elgar n’ont sûrement jamais eu envie de verser une larme en écoutant la Variation XII ( sous-titrée B.G.N., du nom de Basil G. Nevinson, un violoncelliste qui lui inspira son Concerto pour violoncelle ). Alors que, ne serait-ce […]

Lire la Suite

L’heure est grave

Non non, tout va bien, très bien même. Il se trouve juste que pendant trois semaines il y a des fréquences adéquates (graves, donc) qui vont venir chatouiller mes émotions. Je dois avouer ici que le livret de Don Carlo de Verdi est tellement passionnant qu’il ne m’avait laissé absolument aucun souvenir (pourtant je sais que […]

Lire la Suite

La trahison du dimanche

Le violoncelle, pour moi, c’était (enfin ça reste, même après ce truc ci-dessous) le plus bel instrument du monde, celui qui me chatouille le guili de la nuque, la voix d’homme idéal dont le son dresse systématiquement tous mes poils en un délicieux frisson, le corps beau que j’ai envie de tenir serré entre mes […]

Lire la Suite

Le saucisson contre-attaque

On a souvent causé de cochonnerie par ici, je sais, mais j’aimerais qu’on revienne un peu sur le saucisson (ça me rappelle que j’ai des rillettes qui traînent au frigo, tiens). Souviens-toi, je t’ai déjà expliqué quoi t’est-ce qu’un saucisson dans mon jargon professionnel. Il se trouve que demain aura lieu à la Halle aux […]

Lire la Suite

Dessine-moi un mouton noir

Dans un orchestre, il y a des gens devant lesquels personne n’a spécialement envie d’être assis. Non qu’ils négligent leur hygiène corporelle, ou qu’ils soient spécialement antipathiques, au contraire. Ce n’est pas non plus parce que comme ils sont habitués au fond de la classe, ils ont l’habitude de chuchoter à haute voix et que […]

Lire la Suite

Du baroque aux « Rococo »

(si possible, zapper pour tenter de commencer la lecture par l’Andante de la variation VI) Je laisse Starwars et les acouphènes de Led Zeppelin d’hier pour évoquer les deux concerts qui finiront ma semaine (ce soir à Blagnac, mais le site d’Odyssud a déjà jeté la saison en cours, tiens… et demain à Toulouse). Et […]

Lire la Suite

L’oeil Kubrick #2

(#jeudiconfession) C’était assez impardonnable et très con, comme lacune, mais le mal est réparé : j’ai enfin vu Barry Lyndon de Kubrick. Et crie pas si fort que « QUOI !!? » : mieux vaut trop tard que n’amasse pas mousse, non ? Bref, oui, hier était une soirée d’automne idéale pour une plongée dans le 18ème […]

Lire la Suite

Un ange est passé

J’ai cherché son auréole, mais elle était invisible. J’ai voulu voir ses ailes, mais elles étaient bien trop petites dans son dos immense. Mais pas une seconde je n’ai douté que cet être auréolé de musique, de sourire, et de sensibilité était tout droit venu d’en haut. Être à ce point capable de pureté, de […]

Lire la Suite