S’en émouvoir ou en rire, il faut choisir

En ces temps de nez dans le guidon et débordement par les flots de notes, il est des instants bénis où les amis pensent à toi et te font parvenir par des voies électroniques des pensées sous formes de petites merveilles. Qui sont un peu comme des gâteaux de Noël anticipés que tu ne peux […]

Lire la Suite

Les yeux brouillés

C’est un de ces jours parallèles. Le réveil est voilé quoiqu’agréable, l’air mou, la nuit a été lourde et bonne mais peuplée de fantômes surréalistes et improbables ; un matin où quand tu te lèves tu te demande quel est l’âge du capitaine et si tu es à Zanzibar ou à Bar-le-Duc. Une nuit où […]

Lire la Suite

Le sous-marin pas jaune

Pouvoir voler un peu de cyberweb à la voisine pendant que le mien n’y est pas m’a permis de plonger dans ce très joli univers en papier. Ou comment oublier que cette semaine j’ai un peu la tête sous l’eau…  Submarine Test January 1967, sur un titre de John Mayer

Lire la Suite

Pelleter les nuages

Au moment d’aborder le dernier concert avant la tournée chinoise, qu’il faudrait que je me bouge le popotin et ah ben oui je suis en retard, est ce bien raisonnable ? Ben non mais c’est tellement charmant… Jacob Streinlein – Punctuwool

Lire la Suite

Le bazdel

Comme en ce moment au bureau c’est un peu le boxdier (ou le merdon, c’est comme tu veux) vu que donc finalement on partirait en tournée en Chine, mais que je m’attends encore à au moins 92 rebondissements – je demande juste qu’on m’avertisse suffisamment longtemps à l’avance pour que je puisse faire ma valise, […]

Lire la Suite

Quatrain en pyjama

Un poisson lève son chapeau Un crocodile se promène avec sa sucette Pendant huit jours je n’aurai pas bureau Fichtre comme j’aime traîner en chaussettes ! (sans rire, avec quoi d’autre tu aurais aimé que je fasse rimer sucette ? Pas raclette, quand même ?) Manolito’s dream

Lire la Suite

Grandeur et un brin de décadence

Au-delà du réel et surtout aux confins du bizarre grinçant qui met mal à l’aise… The Greatness est signée Yi Zhou et danse avec les rêves pas très clairs d’une musique d’Ennio Morricone. Assieds-toi, tu vas voir, c’est étrange et assez fascinant.

Lire la Suite

Mes nuits sont plus ou moins réelles (que mes jours)

Ça se confirme avec les jours sous drogue qui passent : Je commence à avoir de plus en plus de mal à faire le distinguo entre mes rêves et mes journées planantes. Par exemple, aujourd’hui je continue à penser que je devrais déposer ce concept de lunettes à verres quotidiens jetables (qui est très débile) (mais notre […]

Lire la Suite

Songe d’une nuit hébétée

Dans ce palace de Barcelone, en Bulgarie (oui, je sais qu’on est en Bulgarie parce que je connais le directeur de l’hôtel, mais c’est bien Barcelone), les chambres sont juste immenses. Mais d’emblée je m’y sens à l’aise, parce que de sous un des lits sortent deux jolis chats gris foncés qui viennent spontanément se […]

Lire la Suite