A Star Is Gone

L’autre au revoir, ou quand au milieu de tout ce sel, j’aime à verser aussi un brin de sucre, une pointe d’amertume et surtout une once d’acidité. En constatant que pour rendre un dernière hommage à un des germanophiles/phones les plus chevronnés que j’aie jamais croisé dans ma vie, nous ne jouerons cet après-midi QUE […]

Lire plus

Nurse Jekyll et Mrs Hyde

Besoin d’un remonte pente cause énervement passager. ( Oh, flûte zut pooh, j’ai tué une personne âgée avec un pot de fleur, épilé tout un cactus par pure mauvaiserie gratuite et empalé un poussin tout jaune et tout fluffy avec un parapluie par mégarde, dis donc … ) Non, mais ça va aller, hein. Et […]

Lire plus

Le grand précieux du ridicule

Après une petite ambiance Noir c’est noir… la vie est belle : je suis zenfin redevenue extrêmement sotte ! Et que vivent les nez rouges, et les rires en mode niaiserie très poussé. Pour résumer mon début de weekend, donc, un splendide vrac et un désordre amusé total. De l’art parfois un peu con mais […]

Lire plus

Auto

– Persuasion: Mais non, je n’ai pas la trouille d’aller me faire trouer la peau demain. Je vais bien, tout va bien. – Mobile: N’empêche que conduire en pleurnichant c’est pas facile: on aurait du inventer depuis belle lurette des essuie-glaces spéciaux pour les yeux, et un bras automatique qui essuie le nez … – […]

Lire plus

Des bleus partout

Une fois n’est pas coutume, point de gourderie à l’horizon. C’est juste que … J’annonce la couleur ! Me voilà avec un défi lancé par la créatrice du panda littéraire. Défi, car le bleu n’est pas une de mes teintes fétiches, loin de là. Rouge, violet, vert flashy, noir c’est noir, oh oui … Mais […]

Lire plus

Jungle fever

Trente degrés. Insomnie encore. Température torride persistante dans tanière, malgré courants d’air all night looong (all night). Je ne vois qu’une seule issue : être en accord avec mes instincts premiers, et recréer totalement mon environnement. C’est elle qu’il me faut : la jungle. Shopping list : acheter des bananiers, des banians, des cocotiers et […]

Lire plus

La peur sans salaire

Demain, certainement, la nouvelle reprendra sa dimension normale … Oui, c’est sûr, demain, je serai une grande et belle autruche raisonnable, pragmatique, bourrée d’un optimisme de bon aloi, lui-même étayé par des statistiques souriantes. Demain j’aurai dormi, repris des forces et de la distance face à ce qui n’est très probablement qu’un grain de sable […]

Lire plus

La sorcière du placard au ballet

Printemps, pollens et gazouillis … Les greluches s’habillent en fleurs et se déballent dévoilent un peu plus, les coqs dissimulent leurs yeux de mouches multi-directionnels  derrière leurs verres fumés, et tels des paons, font la roue … du coup, les dindes gloussent, bref, ça sent les beaux jours. Et pendant que tout ce monde là […]

Lire plus

Berlin – Glasgow en 170 minutes

Le 1er Avril, je n’étais pas juste en train de me noyer dans l’huile de foie de morue (ou d’exécuter Carmen sans sommation). J’étais au Phare à Tournefeuille pour ma soirée groupie-dinde (bande-sonore: hiiiiii !). Donc attention : KISSOGRAM/FRANZ FERDINAND, ze concert riviouwe Les Franz Ferdinand n’ont pas vraiment besoin de moi pour faire leur promo, mais […]

Lire plus