Le sous-marin vert

Devinette : qu’est ce qui a deux pieds, le teint d’une endive atteinte d’un gerbouillo-nauséo-virus tenace et qui a la tête sous l’eau ? Ah ben je crois que c’est moi. J’avoue que le coup des trois concerts en trois jours (ça commence ce soir, youhou !) ça risque d’être un peu velu grâce à […]

Lire plus

[ Insérer ici une annonce de répondeur automatique ]

Si on me demande, dites que je ne suis pas là. Et quand je dis pas là, cela signifie ni ici ni sur Tumblr, ni pour Twitter, ni du côté de chez Vine, ni chez Instagram, même pas dans Google + ou dans l’arrière-train des boucs. Dites que je suis temporairement devenue invisible aux yeux du […]

Lire plus

Éphéméride mou

Hier, 30 juillet, c’était la Sainte Juliette Bonne fête attardée à toutes les laitues, aux morues, aux hurluberlus, aux turlututus et aux chapeaux pointus, donc.

Lire plus

Symphonie alpestre

« Après d’âpres hostilités… » Et après une après-midi au rapport efficacité/temps plus que minable, ma meilleure ennemie la valise a fini par capituler et signer sa reddition, la morue. Place donc à la joie de commencer mon quasi-annuel concours intitulé  « Va t’esbaudir dans la montagne et aperçois des bestioles mignonnes… ou pas ». […]

Lire plus

Greluche fights back

L’ami de néo-enfance-jeune-adolescence est reviendu. Mon espèce d’ours favori a réinvesti mon chez moi la semaine dernière, faisant fi de la météo aquatique et gelée, et de tous les clichés idiots qui disent que dans le sud il fait beau. Chouette chouette, de la visite, des soirées, des bonnes bouffes… et quelques bouteilles aussi ! […]

Lire plus

Le premier jour, Oreste, de ta vie

Alors, vite en passant, une rapide séance de promotion audiovisuelle, parce que je vais finir par oublier. Le merveilleux « Roméo et Juliette » de Prokofiev dont auquel je causais naguère sera diffusé demain dimanche sur Arte, et dans mon souvenir, nous y sommes plutôt bons  ( non, les chevilles vont toujours bien, merci ) donc c’est […]

Lire plus

Toyboy

(Parenthèse : tant qu’on éprouvera le besoin d’organiser une journée de la femme, je baverai dessus, ou l’ignorerai ) Voilà trop longtemps que je n’ai pas joué à la poupée. La neige montre à nouveau son sucre glace, ça me rappelle Noël. Ça me met aussi sous le nez que comme je suis une femme […]

Lire plus

Le grand précieux du ridicule

Après une petite ambiance Noir c’est noir… la vie est belle : je suis zenfin redevenue extrêmement sotte ! Et que vivent les nez rouges, et les rires en mode niaiserie très poussé. Pour résumer mon début de weekend, donc, un splendide vrac et un désordre amusé total. De l’art parfois un peu con mais […]

Lire plus

The good, the bad and the inglorious barbares

Hier, la morue royale, son illustre cabillaud et moi-même allâmes fréquenter une salle obscure pour découvrir le dernier opus du Sieur Tarantino. Entre parenthèses, c’est toujours une joie (typiquement bleu-blanc-rouge?) quand le caissier éprouve le besoin de t’avertir que le film est en version originale, et que donc tu risques de découvrir que la planète […]

Lire plus