La daube à choix multiple du dimanche

Débrouille-toi : moi, entre ces deux étés indiens je ne peux pas choisir. Évidemment (évidemment), le délectable remix bollywoodien de Joe Dassin fait partie de ma vraie véritable collection personnelle pour de vrai que j’ai dans ma discothèque à moi, car on ne se refait pas, ma bonne dame. Mais le sirop néocolonnial de Cliff […]

Lire plus

Donne-moi ta moufle et prends la mienne

Bon, c’est sûr, l’été aura peu duré, mais du coup, ce premier trimestre aura passé à une vitesse foudroyante. Et puis au moins personne ne nous a pompé l’air avec les chrysanthèmes. En tout cas, moi, je me réjouis de l’approche imminente des vacances de Noël, décalées au mois d’août pour raisons climatiques. Je vous […]

Lire plus

L’hiver par en dessous

(attention, jambon inside) Je suis frileuse, ce n’est plus un scoop depuis que j’ai montré mes… comment on appelle ça ? Ah oui, des chaussettes. Quand j’ai décidé de me vêtir vaguement court ce matin, et ce malgré les frimas*, j’ai donc prévu une sous-couche en rapport avec la température. En noir, pour éviter de […]

Lire plus

Quand la musique est bonne

Je ne sais pas si elle guide mes pas, mais en tout cas elle peut me coller des frissons dans l’échine, ou venir chatouiller mon canal lacrymal. J’avais négligé la pub pour le concert d’hier soir, battez-moi. Surtout que j’y ai pris moult plaisir, et y ai (re)découvert quelques merveilles, de Francis Poulenc* entre autres. […]

Lire plus

Show bouillant

Au début était l’émerveillement face au cliché. Oui, pas de doute, Colmar c’est schön. C’est un championnat de bacs à fleurs, de maisons à colombages, et de rues piétonnes pavées et d’odeur de Munster fondu. La preuve par l’incontournable quai des Poissonniers. Sauf qu’après avoir aperçu avec quelle dextérité foudroyante la police apparaît à chaque […]

Lire plus

Vivaldi est un con

Les bruits les plus fous courent sur une histoire de solstice, que depuis hier nous aurions été, et tout ça tout ça. Eh ben c’est des conneries. La vérité, c’est une de mes collègues et néanmoins amie * qui la tient, et entre nous c’est normal, car la vérité est ailleurs, toujours. Mais je m’en […]

Lire plus