Adieu vautours, chèvres, chatons…

Voilà bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé… ça me rappelle un peu ces retours de tournées d’orchestres de jeunes, où mes parents me récupéraient en larmes parce que « c’était supeeeer [morve au nez, bruit de mouchoir, yeux rouges], ouiiin ». Eh ben nous y revoilà : j’ai été gambader dans les Cyclades […]

Lire plus

Pour le plaisir

Pas uniquement celui de te pourrir la tête avec du Herbert Léonard, non. Plutôt pour celui de remettre le museau au vert une dernière fois avant que le bureau reprenne ses droits sur mon temps pour de vrai, vu que septembre comptait un peu pour du beurre. Pour celui de découvrir enfin ces calanques que […]

Lire plus

Soudain le mois dernier

Viens là que je t’évoque en quelques images le petit bout d’Italie que j’ai eu le plaisir de déguster il y a un mois. La musique ci-dessus faisait partie de la bande son de la semaine, mes papilles se gavaient du jaune pas si acide des gros citrons de la côte amalfitaine, et les sourires […]

Lire plus

Désarmement des toboggans

Pas évident de redescendre de 2000 mètres après presque 6 jours passés à se rouler dans la poussière, et par là j’entends de la bonne crasse rouge bien paumée qui sent la mule du Haut Atlas marocain (et non, je ne me suis pas fait d’amibes)(hahaha). Pas simple de retrouver les parfums d’hydrocarbures en revenant […]

Lire plus

[ Insérer ici une annonce de répondeur automatique ]

Si on me demande, dites que je ne suis pas là. Et quand je dis pas là, cela signifie ni ici ni sur Tumblr, ni pour Twitter, ni du côté de chez Vine, ni chez Instagram, même pas dans Google + ou dans l’arrière-train des boucs. Dites que je suis temporairement devenue invisible aux yeux du […]

Lire plus

Un dimanche chez Ludwig

Entre deux tonnes de poussières de plâtre post-travaux, je suis tombée sur ce petit bijou qui danse à merveille devant les yeux au son du final de la 2ème de Beethoven. De quoi achever de réveiller mon manque de musique et d’orchestre (ne me torture pas, j’avoue : je n’ai pas touché Marcel du mois d’août, […]

Lire plus

À mon cou

Oui, je les prends à mon cou (même que c’est un peu encombrant ces trucs-là). Non, ma cuisine n’est pas tout à fait terminée, et oui, je vais tout laisser entre les mains des professionnels sans jouer les couches du moche pour vérifier les finitions. Mais ma vocation n’étant pas de ressentir à chaque seconde […]

Lire plus