Les garçons et Guillaume, merci pour le dîner

Je suis celle qui refuse souvent d’aller voir des comédies parce qu’elle ne rit quasiment jamais au cinéma. Enfin, j’exagère… mais à titre de (mauvais) exemple (mauvais, parce qu’à mon avis c’est aussi l’adjectif qui définirait assez bien le film), pendant Quai d’Orsay – que j’aurais pourtant aimé aimer – j’ai failli étriper le monsieur […]

Lire plus

La daube à paillettes du dimanche

Elle a été entendue vendredi nuit/samedi pâle dans un de ces endroits où la possibilité d’entrer danser et s’amuser avec ses amis est désormais suspendue au regard et à la décision arbitraire d’un machin appelé physionomiste (oui, dans ma campagne, ça n’arrive pas) (parisiens, révoltez-vous, on vous traite comme des veaux !). J’avais oublié son […]

Lire plus

Travelling arrière (Part 5)

Réminiscences J’avais déjà pris l’habitude d’avoir étudié et festoyé pendant 3 ans en pays batave avec des gens très talentueux, beaucoup plus que moi sans aucun doute, que j’admirais déjà à l’époque beaucoup et dont aujourd’hui la notoriété se vend et se grave. Ce qui me fait réellement plaisir. Et voilà t’y pas qu’hier, au […]

Lire plus

Travelling arrière (Part 2)

By Jove, roule ma poule, c’est reparti pour un tour en chronoscaphe ! Je vais vous parler d’un temps que les moins de 60 ans ne peuvent probablement pas connaître, celui de la Guerre des boutons, celui où le maître ou la maîtresse  d’école classait dans une chemise les mots pondus à la va-vite  par […]

Lire plus

Special K

Face à une recrudescence aigüe d’actes de gourderie dans mes murs, je ne suis pas en mesure d’émerger ce matin. On ne peut pas dormir et ramasser du verre cassé pieds nus à 1h30 du matin à la fois… donc je vais jouer la musique des autres sans même la présenter. En plus, mes souvenirs […]

Lire plus

Si j’avais un marteau

Ça ne peut plus durer, j’en vois qui baillent dans les coins ( moi y compris ) ! En cette période de crise de Pardon my french, et de « je suis sûre que j’aurais pu cartonner déguisée en Nouvelle Étoile », je me propose de vous faire partager un moment de profonditude existentielle en traduction quasi-automatique. […]

Lire plus

Pour République, changez à Madeleine

Empruntons à H.G. Wells sa jolie machine à remonter le temps, et revenons un instant à l’époque des papiers peints de l’espace, des chocs pétroliers, de la frange courte coupée par maman et du manteau en patchwork poilu multicolore, voulez-vous ? À l’approche de chaque élection, c’est la même chose, la même image qui me revient […]

Lire plus

Caramba ! Encore raté !

Jeudi 30 Octobre 2008, Varsovie ou la petite histoire d’une violoniste dont le cœur battait de façon inhabituelle à l’idée de poser enfin pour la première fois les pieds dans le pays, dans la ville même, qui avait vu naître sa grand-mère. Ah, la mamie: un véritable monument historique dont le caractère bien trempé avait […]

Lire plus