Le Bon, la Brute & la Reine

Ce retour annoncé d’un « super groupe » (une dose de Blur, 200g de The Clash, un soupçon de The Verve et un fond d’afrobeat signé Tony Allen) dont j’ai naguère écouté le premier alboum en boucle fleure bon l’humidité, les couleurs et les nostalgies d’automne (et moi j’aime l’automne !). Il me rappelle surtout un temps […]

Lire plus

Fièvre truffoïde

Attention, visionner un nouveau film de Wes Anderson peut mettre dans un état second : béatitude, émerveillement, fascination, hypnose, admiration, sensation horriblement frustrante de rater la moitié des tous petits détails que le réalisateur fou a glissé un peu partout dans les coins. Attention, se mettre sous le croc L’Île aux chiens (Isle Of Dogs) Wes […]

Lire plus

Chacun cherche son chien

Enfin pas moi : je suis allergique et j’ai peur de ces bestioles. Et le premier qui me dit « ah mais n’ayez pas peur, il est gentil » prend ma patte dans le groin. Mais revenons à nos bichons : comme à chaque fois qu’un long métrage de Wes Anderson – hiii ! – pointe sa […]

Lire plus

Frère Jacques

Ceci n’est pas un gentil baratin titanesque sur le 3ème mouvement de la première symphonie de Mahler que nous grattons avec joie et ardeur cette semaine au bureau. J’ai déjà fait ça quand j’étais jeune, et comme c’était pas mal, on ne va pas y toucher. Non, on m’a appris ce matin le décès du […]

Lire plus

La vie en Ghibli

On sait que je vois des Totoros – et des Yakuru et des Jiji et des Calcifer et j’en passe – partout, mais j’y peux rien, moi, si j’aime me perdre en rêveries nostalgico-naïves dans les univers de Miyazaki… Belle idée, ce joli mélange des films des Studios Ghibli avec la vraie vie, car leur […]

Lire plus

Laisse aller, c’est La valse

La valse de Ravel, on a beau se douter que ça va mal finir vu qu’elle démarre comme Les dents de la mer, voilà une musique qu’elle est fourbe : tour à tour mondaine, sucrée, galante, éblouissante et cinématographique, elle se déploie au premier abord un peu comme un descriptif de peinture de salon à […]

Lire plus

Hector partagé

Votre Honneur, je plaide coupable, et je sais qu’aux yeux de certains (genre 80% de la population avertie et pratiquante) ce que je m’apprête à confesser est impardonnable et passible de prison à vie, mais voilà, il est temps que j’avoue : J’aime Berlioz. Comment ça, « aimer Berlioz » ? Hector Berlioz, ce gugusse inclassable, ce […]

Lire plus

Ashes To Ashes

Je suis une mauvaise groupie de Bowie, vraiment. Je l’ai connu en désordre, il est apparu dans ma vie en vrac et je l’ai aimé avec inconstance, méconnaissance et fascination. C’est avec l’album Let’s Dance que je l’ai rencontré. On est en 1983, le tube passe en boucle à la radio, j’ai 11 ou 12 ans […]

Lire plus

Un été 1997

J’ai fait mes débuts au bureau pour le concert du 1er janvier 1998, fichtre bougre que ça nous rajeunit pas ! Avant ça, pendant la fin de mes études à Lyon et à Utrecht (en Batavia), j’ai eu l’immense chance d’apprendre le métier de musicienne d’orchestre dans des formations éphémères. Formations pour lesquelles on recrute […]

Lire plus