La vienniaiserie du dimanche

J’ai toujours pensé que c’était vraiment chouette de la part des cariatides du Musikverein de Vienne d’être systématiquement aussi heureuses de nous voir venir y jouer… (oui, pardon, je sais, je vais me coucher)

Lire la Suite

🐯🐯🐯 ? *

Me voilà dans l’obligation de tester si : – je peux effectivement dorénavant remplacer ici toutes mes phrases par des chats ou des pandas 🐱🐼🐱🐼 (ah ben oui). – l’aubergine a été censurée par WordPress comme par Instagram parce qu’elle est trop érotique – en même temps, c’est vrai qu’une chose qui fond si bien […]

Lire la Suite

La daube dont vous êtes le héros du dimanche

Si tu es un opossum (fonctionne avec toute autre bestiole) un peu fatigué et que tu as un goût prononcé pour les vieilles foldingues mystiques, que tu aimes qu’on te masse la queue retourne dans tous les sens farfouille dans tes chakras (bon sang je ne sais pas comment décrire ça proprement, moi…) tripote ? Va […]

Lire la Suite

Les fesses

Je pense que les vaches ont un genre de Politburo qui définit chaque matin au cours d’interminables réunions une Direction d’Action de Ruminage (ruminerie ?) Commune Obligatoire. Direction (géographique, s’entend) à laquelle les gentilles bestioles se soumettent comme une seule tête, acceptant donc de brouter toutes tournées dans le même sens pour un temps donné. […]

Lire la Suite

Quatrain en pyjama

Un poisson lève son chapeau Un crocodile se promène avec sa sucette Pendant huit jours je n’aurai pas bureau Fichtre comme j’aime traîner en chaussettes ! (sans rire, avec quoi d’autre tu aurais aimé que je fasse rimer sucette ? Pas raclette, quand même ?) Manolito’s dream

Lire la Suite

Un dimanche soir à Pérouse

C’est l’histoire pas très nette (pardon, mais c’est le genre d’images qu’on vole) de la fille de la table d’à côté. L’histoire de cette demoiselle à l’air un peu sage qui savait si mal cacher ses… projets.

Lire la Suite

Tannhäuser et les fabulous troubadours de la Wartburg

En premier lieu, comme ce R. pourrait sembler équivoque, je pense bon de rappeler que Tannhäuser n’est pas une composition de Robert (le monsieur de L’amour du risque)(pourtant, il y en a des notes, j’ai bien demandé une doublure pour les cascades dans l’aigu mais on me l’a refusée) mais de Richard Wagner. Richard est […]

Lire la Suite

Bienvenue à Cochon Ville

pix by Éloignez immédiatement les enfants, les religieux-ses, les lapins, les amateurs du Lac des cygnes, les menottes et les boules à facettes de votre écran, des seins fesses sexes scènes pouvant choquer. Personnellement, j’ai beaucoup ri (je ne crois pas que le barbu se prenne tellement au sérieux, je crois même que Devendra Banhart à […]

Lire la Suite

Ceci n’est pas une fête

Mille pardons, mais je trouve qu’il fait encore beaucoup trop froid. Toute de finesse et de romance vêtue, j’en profite donc aujourd’hui, à l’occasion de la Saint-Claude pour glisser là-dessous quelques Ooh La La de raideur, euh de rigueur. Mais on va rester décente, quand même. Oh La La ! Un poing c’est tout (feat. Katerine) Au point […]

Lire la Suite