Pour le plaisir

Pas uniquement celui de te pourrir la tête avec du Herbert Léonard, non. Plutôt pour celui de remettre le museau au vert une dernière fois avant que le bureau reprenne ses droits sur mon temps pour de vrai, vu que septembre comptait un peu pour du beurre. Pour celui de découvrir enfin ces calanques que […]

Lire plus

Le monde est stone

Rentrer au port (avec un t) et constater qu’on est indéniablement bronzée. Physiquement, pas tant que ça, mais au moins dans la tête : le soleil est sans aucun doute entré là, mais à vue de nez il n’y a frit ni mon neurone de la contemplation rêveuse, ni celui de l’enfance qui s’attarde, vu […]

Lire plus

Plus molle la vie

Je reviens de chez le bobologue, qui grosso modo m’a rappelé mon défunt maître quand il me disait avec une moue dubitative et désapprobatrice : « C’est mieux, c’est mieux, c’est vraiment mieux… mais c’est pas bon ». Ce brave tortionnaire homme, après m’avoir encore ordonné de rester tranquille, a refusé de me croire quand je lui […]

Lire plus

La rançon de la glande

J’en appelle aux chèvres, escargots, mouflons, orignaux, aurochs, vikings, walkyries, à Belzébuth et à tous les démons cornus de l’univers : Rendez-moi ma corne, vite ! Ma mienne à moi, celle des doigts de ma main gauche, qui s’est fait la malle pendant ma semaine de vacances, et qui me fait furieusement défaut quand j’ai […]

Lire plus

Sept Secrets sans mensonges

Il y a environ un siècle, L’azimutée me taguait d’une demande de révélation. Sept secrets… tu veux dire sept choses que je n’ai pas encore déballées ici, où je raconte déjà ma vie en long en large et en travers ? Oye… Il m’aura fallu un bout pour réfléchir et farfouiller dans ma boîte valise, […]

Lire plus

Don’t cry for me Barcelona

 Bonjour, ma colère ! Salut, ma hargne ! Et tout mon courroux va à mon cou. Ou plutôt à la climatisation furieuse qui est responsable de ses maudits maux, et des conséquences qui en découlent. Je ne jouerai donc pas le Requiem Allemand de Brahms cette fois-ci. J’ai déjà dû à la place jouer à Erich Von […]

Lire plus

5 fruits et légumes par jour

Conséquence prévisible d’une semaine de sommeil réduit à 5h par nuit, je me traîne comme un sac de patates. Ça tombe bien, demain on part jouer à Turin, je sens là une belle occasion d’aggraver mon cas. Mais bon, on s’en fout un peu, j’ai plein de jolis souvenirs de Paris et d’antidotes à la […]

Lire plus

Ok Corail

À quoi donc saurait-on reconnaître une violoneuse en (trop brève villégiature) au bord du Léman ? Au fait qu’elle ressemble à une endive aveugle parce qu’elle a laissé ses lunettes de soleil en Toulousie et que le soleil, si bon mais encore frais à son goût de frileuse, lui en met tellement plein la vue […]

Lire plus

Visage moins pâle

Votre mission, si vous l’acceptez : Prenez l’avion demain matin et traversez l’Atlantique pour atterrir à Fort-de-France sans faire une crise de stress à bord parce qu’ «on va tous s’écraser, vu que c’est lourd ces machins-là». Tentez ensuite de transformer votre teint en autre chose que celui du fantôme d’une endive cernée : faites-vous […]

Lire plus