My heart belongs to daddy

Ceci est un trèfle à quatre feuilles, un gri-gri, une poupée vaudou du bonheur, une déclaration d’espoir, une carte chance, une licorne, une ligne de cœur (que je sniffe goulûment) et bien plus encore. Tant qu’à se faire un sang d’encre, autant que ça soit glamour…

Lire plus

La vulgarité du dimanche

Il y a quelques jours, Mdame Jo m’a envoyé ce machin en me disant : C’est pas tout à fait dans le ton de tes daubes, mais c’est exceptionnellement mauvais à tous les niveaux… Donc voilà, il s’agit d’une dinde écervelée qui fait des machins vulgaires pleins de doré et de paillettes en se croyant […]

Lire plus

Jambon et promotion

Sans vouloir me vanter du haut de ma grandeur, il me semble qu’hier soir j’ai réussi en un rien de temps  un grand écart stylistique et chaussuresque de toute beauté. Et pourquoi avais-je donc délaissé ma sueur en godillots pour me transformer, le temps d’un passage au karcher, en reine du cocktail à talons hauts […]

Lire plus

Télé-Faune

Hier soir nous avons débuté notre dernier concert de la semaine par le Prélude à l’après-midi d’un faune. Cette merveille (à laquelle j’ai déjà ici déclaré ma flamme) a pris pour moi il y a quelques jours une dimension supplémentaire grâce à un twitt de Bulles d’infos. Avec son lien vers une vidéo (que j’ai […]

Lire plus

De toute façon, la taille ça compte pas

Hier, j’ai attrapé le froid d’un collègue (et néanmoins ami) qui m’avait juré ses grands dieux en me faisant la bise entre deux gouttes à son nez que « c’est pas contagieux ». Mon c… œil, oui ! J’ai frissonné, mouché, et surtout grommelé et grogné toute l’après-midi. J’ai essayé de me faire plaindre à peu près partout tant […]

Lire plus

Orgueil tout court

Je l’aime ambigu. Je l’aime dense et intense, même si je ne le déteste pas un peu frais. Et j’apprécie essentiellement chez lui le mélange de douceur et d’acidité, de salé et de sucré, et puis de piquant… oui, le petit zeste de piquant, c’est indispensable. Bref, c’est pas pour dire, mais celui-là, c’est moi […]

Lire plus

Certains l’aiment amer

La crise de fascination pour les années 50 et 60 continue, sous sa forme cinématographique cette fois : j’ai exhumé hier soir  un fort joli dinosaure de ma DVD-thèque, Boulevard du Crépuscule. Crépuscule d’une idole du cinéma muet qui confond la reconnaissance et les feux de la rampe avec l’amour, lente résignation d’un futur-ex jeune […]

Lire plus

Binaire

Enfin le grand retour des basiques de saison au pays de la saucisse ! Soit tu subis le vent qui rend fou, soit tu optes pour le déguisement de femme-grenouille dans lequel tu t’emmitoufles jusqu’au cou (car aujourd’hui les précipitations refusent de rester au même niveau que les rimes). Soit l’un soit l’autre, donc : […]

Lire plus

Match aller

Il y a quelques temps, je me suis découvert des nouveaux collègues au gabarit intéressant. Ben oui, quand ton employeur donne des sous à ces charmants bambins, tu peux considérer que ce sont tes  petits camarades de bureau. La preuve : ils nous piquent notre salle de répétition de repli demain, à cause qu’elle est […]

Lire plus