Mother ! (of all daubes)

J’ai vu Mother ! Oui, ce truc, là                    ↓↓↓ Je ne sais pas ce qui m’a pris, hein, j’ai sûrement été enduite d’erreur par une bande annonce qui laissait présager un genre de thriller psychologique, et ma curiosité a été piquée. Eh ben plutôt que d’entraîner […]

Lire la Suite

Lundi japoniaiserie

Pendant ce temps, au Japon, un gars habillé comme ma défunte mamie qui avait plus de 90 ans – oui, elle osait pas mal de choses improbables – donne dans la chanson à texte. Une bonne idée du néant, mais qui me fait bêtement glousser (conclusion ?) ✏️  🍍   🍏  ✏️  par Piko-Taro Oui, […]

Lire la Suite

The Néant Démon

J’ai failli titrer « La daube de l’année », parce qu’un dimanche ne suffirait pas à me consoler d’avoir perdu deux heures de ma vie devant la dernière chose filmée par Nicolas Winding Refn (qui ne signe pas de son nom les écrans du générique mais NWR, parce que NWR c’est plus joli, ce qui compte c’est […]

Lire la Suite

Pacifique rime

À l’approche de la nouvelle année, les gentils habitants des réseaux sociaux ont commencé le petit jeu de saison. Si si, tu sais bien, celui qui était assez compliqué aussi bien en 2015 qu’en 2014 (même si « 2014, l’année du sucre d’orze » c’était très très mignon). Eh oui, la chasse à la rime est ouverte. Pour […]

Lire la Suite

Le cheveu long viking du dimanche

Joie, violon laid, coloris riants et cheveux gras ! Vite vite, une daube avant d’aller achever mon marathon de fin de semaine sur de jolis mots joyeux du genre : Ouvre-moi la dernière porte ! Plus de secret, Duc Barbe-Bleue Ce que tu caches, je le sais Du sang sur tes armes de guerre, Du […]

Lire la Suite

La daube à douze schtroumpfs entre deux dimanches

Comme je vais bientôt entrer dans un tunnel et que ça risque de couper – ou peut être pas vraiment, je ne sais pas encore – vu que je m’apprête à vivre une douzaine de jours professionnellement dodue obèse, j’ai décidé de te balancer douze cordes d’un coup dans le museau. Trois abominables daubes qui […]

Lire la Suite

Silver Cubes Awards 2014

Il est tard et j’avais vraiment la flemme de me coller à un petit résumé écrit de mon année de cinéma 2014, mais le Dr Orlof a gentiment demandé et je ne peux rien refuser à ce garçon, c’est comme ça un point c’est tout. L’an dernier j’ai donc été d’après ma pile de tickets […]

Lire la Suite

Si j’avais au moins une daube du dimanche

(oui oui, je suis encore en virée vacances, mais tu vois, je pense très fort à toi quand même) Il est difficile de croire qu’on puisse à ce point-là avoir tout faux : des fringues d’enfant de chœur attardé au néant des paroles, en passant par les images ultra rebattues, les faux instruments peints en […]

Lire la Suite

Le Néo-Noé du presque dimanche

Si la bande-annonce ci-dessous ne t’a pas découragé depuis belle lurette, que tu ne craches pas sur un navet occasionnel et que mon commentaire qui dévoile trop le film ne te fait pas peur, tu peux continuer. Sinon, on se revoit un autre jour, c’est sans rancune : mon masochisme cinématographique n’engage que moi. Et […]

Lire la Suite