La batavia du dimanche

Dans la série « et dire que des milliers de gens pensent que ça, c’est du violon, et sont prêts à raquer pour voir cet imposteur jouer comme une vache et vibrer une note sur 15 ! »… soupir… D’où je sors cette daube-bouse ? Alors, c’est pas moi, c’est elle (oui, j’accuse, mais on s’en fiche, […]

Lire plus

Le télé-achat du dimanche

Allez, avoue, toi aussi tu rêves d’un soutien-gorge à paillettes de protection. D’un feu rouge anti-spam qui empêcherait les boulets de voir tes seins (car on est bien d’accord, montrer ses seins sans amour est bien plus grave que tout autre type d’abus) (d’ailleurs, c’est bien connu, le sexe sans amour ça ne se fait […]

Lire plus

Le Bollywood du dimanche

En fait, ça pourrait plutôt être celui de dimanche prochain en avant-première, si, épuisée par l’enchaînement au bureau entre la Symphonia Eroica et Une vie domestique – euh zut pardon c’est le contraire – du même Richard-Strauss-plus-difficile-tu-meurs, je décide de replonger dans un vieux travers qui généralement n’a pas son pareil pour me refiler la patate, à […]

Lire plus

La daube Of The Rings du dimanche

Il brume sur la ville comme il grelotte dans mon corps, voilà qui me parait être un excellent prétexte pour ne pas être indulgente et trouver que décidément, la harpe mal accordée jouée par une paire de blondes au sourire figé et débile, c’est pénible/ridicule (ne rayer aucune mention inutile). Camille and Kennerly – Lord […]

Lire plus

La daube grillagée du dimanche

Encore un instrument victime d’une YouTubite aigüe (non, je n’ai pas dit de cochonnerie). Un instrument de prime abord pas très facile à bouger mais Camille et Kennerly trichent puisqu’elles ont opté pour la harpe blonde et bien roulée certes MAIS électrique. Racoleur ? Roh, comme tu y vas ! Tout ça parce qu’elles donnent […]

Lire plus

La daube programmée du dimanche

Le truc qui n’a rien à voir avec l’endroit où je me trouve en vrai pendant que tu lis ces lignes (si tout va bien, je suis un peu la Dame De Shanghai mais sans Rita Hayworth, juste Shanghai). Mais voilà, je n’ai pas pu résister aux performances de Ivan Tønder à la flûte à […]

Lire plus

La trahison du dimanche

Le violoncelle, pour moi, c’était (enfin ça reste, même après ce truc ci-dessous) le plus bel instrument du monde, celui qui me chatouille le guili de la nuque, la voix d’homme idéal dont le son dresse systématiquement tous mes poils en un délicieux frisson, le corps beau que j’ai envie de tenir serré entre mes […]

Lire plus

La rouflaquette du dimanche

Nous sommes dimanche, jour de la daube, du rire bête et de la Saint Mauvais Goût, selon les arrivages du marché. Eh bien aujourd’hui c’est assez joli : Joe Dassin se prend pour Bob Marley coiffé comme un playmobil Michael Jackson tout en cherchant du pétrole. Moi je dis que ça ne se refuse pas.

Lire plus