La minute cocotte

En ces temps un peu beaucoup déroutants où mon esprit peine à fonctionner normalement et à se concentrer (au pays de l’angoisse et des incertitudes sur la santé du précédemment cité élu du mon cœur, le neurone n’est pas roi), je n’arrive à occuper mes sens et mon corps qu’avec des conneries. L’attente permanente est […]

Lire la Suite

Peace On Earth

Même que si c’est David qui te le chante, tu peux pas refuser… Bing Crosby & David Bowie – The Little Drummer Boy (Peace On Earth)   (l’histoire de cet enregistrement est amusante, on la trouve du côté de chez Wiki)

Lire la Suite

Ashes To Ashes

Je suis une mauvaise groupie de Bowie, vraiment. Je l’ai connu en désordre, il est apparu dans ma vie en vrac et je l’ai aimé avec inconstance, méconnaissance et fascination. C’est avec l’album Let’s Dance que je l’ai rencontré. On est en 1983, le tube passe en boucle à la radio, j’ai 11 ou 12 ans […]

Lire la Suite

D’entre les morts

Ah mais que voilà 6’25 d’hypnose parfaites pour enjoliver le premier jour du reste de mon hébétude ! La première vague de la saison musicale est passée et m’a laissée  – littéralement – sur les genoux (et bon sang ça fait mal, d’ailleurs). Il fait beau (oui comme Bowie) et je prépare ma valise maudite […]

Lire la Suite

Arlequin Sane

Cher patron, depuis que j’ai vu jeudi à la Philharmonie de Paris Le Grand David et tous ses habits de lumière, j’ai décidé que le noir pour les concerts y’en a marre. Je te suggère donc de nous commander, à au moins une cinquantaine de collègues et à moi-même (je ne suis pas soliste et […]

Lire la Suite

Enjoy The Silence

Alors, ça se confirme que je suis une vraie peau de vache parce que Daphné c’est vraiment chouette. Une fois détachée de la panique des 45 pages de saloperies à assurer proprement, j’ai réussi à me laisser emporter la la magie des voix sur le plateau, vraiment superbes. Un très beau moment. Et je ne […]

Lire la Suite

Fame

Une amie qui me veut du bien me signale la parution en librairie de ces quatre volumes consacrés à mon humble personne. Louée soit elle ! Enfin une biographie autorisée digne d’intérêt qui trouvera sa place sur toutes les tables de chevet ! J’en croule de joie (car oui, le saviez-vous, la bécasse croule mélodieusement sous […]

Lire la Suite

Statue de sel

Un tout dernier coup d’oeil en arrière. Sans bilan, regret ou nostalgie, non, juste pour regarder et constater. Par exemple que j’ai bien grandi, mais que malgré ça mon ombre n’arrive toujours pas à apprivoiser et caresser la tête de ma statue dijonnaise fétiche (oui, cette année, mon Ours était rose, c’t’injure !). Et voilà, maintenant et […]

Lire la Suite

Le double effet Frances Ha

Attention, aller voir Frances Ha de Noah Baumbach peut provoquer des effets désirables. Comme des envies de rire de tout et de n’importe quoi, de faire l’andouille, de bouger sans l’entrave des convenances, de s’attacher aux gens sans pudeur. Assorties d’une tolérance au désordre, d’un besoin de sincérité et de simplicité. Tout simplement parce que l’héroïne de […]

Lire la Suite