Le poussin du dimanche

C’est le jour ou jamais pour exhiber ici ce merveilleux (si si) souvenir kitsch de saison ramené l’an dernier de Moscou. Puisque j’en suis presque à brûler des cierges, je fais quoi, je l’allume ? Quoi qu’il en soit, joyeuses Pâques à tous, mes lapins-poussins !

Lire plus

La perruque du dimanche

Puisqu’on te dit que quand même, les vrais concerts c’est vachement mieux… Song Wig

Lire plus

La vérification de la porte opposée du dimanche

Le moment que je fomente depuis le mois de septembre est enfin venu et, même si j’ai bien la drôle de sensation de ne pas avoir fichu grand chose ce mois-ci (on ne peut pas tout faire : être dans une forme physique déplorable et s’agiter dans tous les sens), je suis bien convaincue que […]

Lire plus

Le Michael (wooohoo) du dimanche

Il n’est jamais trop tard pour découvrir une bonne daube. Celle-ci datant de 1986, je ne suis à la bourre QUE d’une trentaine d’année, mais ce n’est pas ma faute si on ne m’a pas trop fait mariner dans de la sauce Mickey quand j’étais petite… Cette année-là, les studios à oreilles, autant fascinés par […]

Lire plus

Pacifique rime

À l’approche de la nouvelle année, les gentils habitants des réseaux sociaux ont commencé le petit jeu de saison. Si si, tu sais bien, celui qui était assez compliqué aussi bien en 2015 qu’en 2014 (même si « 2014, l’année du sucre d’orze » c’était très très mignon). Eh oui, la chasse à la rime est ouverte. Pour […]

Lire plus

4 x 4

Ayest, c’est officiel : aujourd’hui je suis grande, j’ai toutes mes roues ! Avec (théoriquement) assez de kilomètres au compteur pour être tout terrain, et suffisamment de bosses dans la carrosserie pour ne plus craindre de m’abîmer en avançant sur des routes à viabilité incertaine. Bref, grâce à tous ces quatre, me voilà de plus en […]

Lire plus

Le cheveu long viking du dimanche

Joie, violon laid, coloris riants et cheveux gras ! Vite vite, une daube avant d’aller achever mon marathon de fin de semaine sur de jolis mots joyeux du genre : Ouvre-moi la dernière porte ! Plus de secret, Duc Barbe-Bleue Ce que tu caches, je le sais Du sang sur tes armes de guerre, Du […]

Lire plus

Les liaisons dangereuses du dimanche

Oui, ça m’apprendra à être inculte et à ne pas savoir qui est Eugène Green, artiste connu pour ses choix esthétiques sans concessions et son langage particulièrement littéraire. Du coup, crois-moi, être kidnappée par surprise par un grand écran sur lequel les acteurs se donnent la réplique – en gros plan bien centré – avec […]

Lire plus

Le japanwood du dimanche

Allons-bon, et moi qui entre deux réflexions valisesques (oui, avec l’âge, j’en viens à commencer mes bagages deux jours avant le départ tellement je suis devenue efficace, mais à ma décharge, cette double-valise-là est vraiment maudite, la faute au parcours à venir et aux climats de l’archipel nippon) cherchais juste une japoniaiserie de base sur […]

Lire plus