Negative Space

Negative Space, un film de Tiny Inventions (Ru Kuwahata & Max Porter)

C’est une période de l’année qui me parle de relations au père (oui, le 28 février, ça faisait 3 ans que le mien nous a quittés, c’est à la fois si proche et si loin…).

Et aujourd’hui je croise cette vidéo sur mon chemin, qui parle de plein et de vide avec délicatesse, et m’a poussée à me demander spontanément quelle chose peut-être insignifiante je me rappelais avoir apprise de mon père. Et sans beaucoup réfléchir, même si c’est assez surprenant quand j’y pense (oui, mon papa était une brêle en cuisine, pas forcément un gourmet délicat même si c’était un grand gourmand, et pas non plus la Nadine de Rotschild du savoir-faire/savoir-être à table), ça m’est venu comme ça, paf : mon père m’a appris à manger un poisson.

À retirer la peau, lever les filets, soulever l’arête centrale, et la mettre avec la tête de côté sur le bord de l’assiette, non sans avoir vérifié si la bestiole avait des joues dont on pouvait se régaler. Et à chaque fois qu’on me sert un poisson entier, je sais que c’est grâce à mon père que je ne me rends pas ridicule, et je le revois me montrer. Je ne sais plus vraiment ni quand ni comment, je sais juste que ce geste me vient de lui, c’est tout. Et ça n’est qu’un petit héritage anecdotique, mais je lui voue une tendresse particulière.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.