Fauré, le violoncelle et l’aviation civile

[warning : ceci est une daube du dimanche de milieu de semaine]

Et moi qui me dis depuis toujours que le violoncelle est le plus bel instrument du monde et que rien à mes yeux ne saurait le faire descendre de son piédestal magique… Je me demande à quel moment de ta vie/carrière tu peux décemment et sans rougir de honte te dire : « Oh tiens, et si je plantais ma pique sur une aile d’avion ? Et si je faisais courir ma gosse dans un champ au ralenti que du coup elle serait immortalisée dans des prises de vue (in)dignes d’une banque d’images ? Et si je finissais par rendre complètement ridicule une des plus sublimes mélodies de Fauré – et son si beau poème – qui soit ? »

Enfin bref, fallait pas. Enfin si : ça nous fait bien marrer en soirée…

Gautier Capuçon – Gabriel Fauré : Après un rêve

4 commentaires sur « Fauré, le violoncelle et l’aviation civile »

  1. J’ai le cerveau qui a fondu depuis hier où j’ai regardé (honte sur moi et ma non-descendance) Sharknado 2… Je lui enverrai bien un requin dans la tronche histoire de lui apprendre à respecter Gaby

    Aimé par 1 personne

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.