Marcel Carné tour #3 : le calme avant la tempête

São Paulo m’apparaît une fois de plus comme une ville jungle : les lianes et les enchevêtrements de fils électriques sont partout, dans le champ de vision les maisons anciennes se mêlent aux gratte-ciel et la verdure se glisse partout où elle peut. Sur le béton, le streetart est omniprésent. Pour moi, le but du jeu ici aura été de faire le plein de calme, de vert, de couleurs et de coups de soleil avant la dernière salve de voyages en avion et de concerts (nous ferons un aller et retour pour Rio entre nos deux concerts ici et avant de rentrer dans nos pénates). Quelques souvenirs d’une déambulation dans le parc Ibirapuera et à travers les rues de Bixita.



Et ce matin, sur l’avenue Paulista en fête, face à un orchestre de jeunes amateurs jouant Starwars et Indiana Jones à tue-tête devant le jardin du Trianon, j’ai su que j’avais tout bon. Ohm ! 😊

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s