Charade

Attention, cette intervention affligeante due d’une part à ma grande fatigue et d’autre part à un goût immodéré pour le calembour débile de bas étage tendance Almanach Vermot va vous étonner !

  • Mon premier est un violon bien connu des habitués du quartier qui prépare ses bagages pour partir avant sa propriétaire en wagon à bestiaux volant de l’autre côté de l’Atlantique. Dans sa valise il a mis des chaussures à talons parce qu’il compte bien se trémousser langoureusement sur un air de bandonéon. Et faire la folle sur de la samba si jamais il est complètement bourré (mais là, m’est avis qu’il ira tout seul parce quand même, faut pas pousser mémé dans les orties brésiliennes).
  • Mon deuxième est un adjectif qualifiant un régime méchamment protéiné à base de bidoche. Bon sang, dis donc, ça tombe bien, on part vendredi jouer au pays du steak et des gauchos, ça va saigner !
  • Mon tout est un réalisateur français, né le 18 août 1906 à Paris, mort le 31 octobre 1996 à Clamart et à qui on doit Quai des brumes et Hôtel du Nord.
Sting_a
Badam tss ! (la réponse, si jamais je suis trop subtile)

Cette vanne piteuse – mais qui me fait rire toute seule, c’est bien, il faut savoir être son meilleur public) – était juste destinée à partager ici ma petite jubilation à l’approche de notre très prochaine tournée en Amérique du Sud. Demandez le programme ? Quatre villes, six concerts, de la salle mythique aussi, et un poil de temps libre à mettre à profit pour en prendre le plus plein les yeux possible. Youpi !

Tournée

2 commentaires sur « Charade »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s