Mirages #2

Dans l’épisode précédent, j’évoquais l’opulence grandiose des quelques lieux traversés à Abou Dabi. Au Emirates Palace, par exemple, il devenait de plus en plus clair que le super-superlatif était de mise pour tout, et qu’on ne mélangeait pas les torchons avec les serviettes en papier, et surtout pas avec celles en lin brodé du service […]

Lire plus