Pauvre, pauvre 2016…

Heureusement, le 31 décembre à 23h59 et 59 secondes, on cessera de taper sur cette pauvre année qui n’avait rien demandé à personne pour s’attaquer à la suivante (#lesgens sont cruels)(à moins qu’à l’instar du nuage radioactif de Tchernobyl qui avait eu le bon goût de s’arrêter à la frontière française, la sombritude ambiante décide […]

Lire plus