N° 5 : le retour contre-attaque

Presque un an pile après cette célébration quasiment parfumée d’une de mes n° 5 préférées – on numérote bien les symphonies, autant qu’on les achève – voilà que l’occasion se présente (notre version en concert, c’est pour ce soir, toujours avec le même chouette chef, d’ailleurs) de louer avec amour un autre pilier de la moujik […]

Lire plus