Consignes de sécurité

En cas de dépressurisation de la préparation du concert, les masques à Maurice tomberont automatiquement à votre portée. Tirez la musique de Ravel vers vous pour libérer l’oxygène. Maintenez-la fermement sur votre enthousiasme, en plaçant la magie élastique derrière votre tête et respirez normalement. Si vous voyagez avec un boulet ou tout autre collègue ayant besoin d’altérations accidentelles, mettez vos coups d’archet en premier puis fouettez-le pour l’aider à ajuster les siens.

Y’a pas à chiquer, quand un gros concert assorti d’un live télévisé se profile à l’horizon de la fin de semaine, la tension dans le troupeau n’est pas tout à fait la même que d’habitude, et les facéties du chef – si chouette soit-il – peuvent être extrêmement perturbantes pour le mental de la combattante musicienne… (oh mais que voilà un joli moyen de travailler sa souplesse et sa réceptivité, se dit-elle en tentant de se convaincre elle-même)(vive le sport !)

Mais soyons zen, il reste deux dodos avant l’échéance, laissons donc le soleil se lever encore deux fois en paix. Et en souriant.

Maurice Ravel, le sublime Lever du jour dans Daphnis et Chloé

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s