Arlequin Sane

Cher patron,

depuis que j’ai vu jeudi à la Philharmonie de Paris Le Grand David et tous ses habits de lumière, j’ai décidé que le noir pour les concerts y’en a marre. Je te suggère donc de nous commander, à au moins une cinquantaine de collègues et à moi-même (je ne suis pas soliste et je ne souhaite pas particulièrement qu’on me remarque), une copie de cette sublime tenue bigarrée d’Homme des étoiles.

Allez, quoi, au moins le blouson ? 

David Bowie – Starman

Blague – mais pas vraiment – à part, voilà une expo qui a ravivé la douce facination que j’éprouve pour le personnage Bowie depuis fort longtemps. Et rappelé de bien jolis souvenirs de ce concert de juin 1997, là-bas, en Batavia…

3 commentaires sur « Arlequin Sane »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s