Und Isolde

Notre héroïne survivra t-elle à la Générale de Tristan – aka 5h30 de représentation – du jour ? Pour l’encourager et lui chanter Eye of the tiger plein pot, tape 1. Pour préférer de l’action façon amazone, tape 2. Mais en attendant les résultats du jeu, prends donc déjà une sublime nuit d’amour qui fait pleurer, c’est toujours ça de gagné.

Wagner, Tristan und Isolde. Acte II – Liebesnacht

Edit : pour les ceusses qui souhaiteraient pleurer rapidement sans se taper toute l’intro, il faut caler le lecteur sur 17’16

3 commentaires sur « Und Isolde »

  1. L’acte II est de loin le plus cul-cul… Je lui préfère mille fois l’acte III, mortellement (hu hu ^^) lacrymogène. Fichtre, le prélude me retourne les tripes comme on retoure une chaussette, avec montée lacrymale quasi-automatique…

    J'aime

    1. Voui, je comprends, l’action n’est pas palpitante. Mais quand même (caler la musique sur 17’16), cet air-là me donne une sacrée chair de poule. Sans parler de celui qui suit, chanté par le roi, brrr brrr, ça frissonne sec sous ma carapace !

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s