La crêpe du dimanche

À l’heure où tu lis ces lignes, je suis probablement en train de décéder, sourde, dans une fosse d’orchestre, alors qu’en ce qui me concerne j’aurai passé cette semaine environ 30 heures à avoir envie d’envahir la Pologne (et il en faudra au moins autant avant que Tristan ressemble à quelque chose). Mon petit Wagner, mon Richard adoré, je t’aime, et on va passer de chouettes moments ensemble, même qu’il y en a encore pour un certain temps, mais tu es juste un peu épuisant…

Donc, en bonne logique, ce que j’ai à proposer aujourd’hui au rayon daube n’a aucun intérêt à part de ne plus rien vouloir dire : je me sens à peu près aussi à plat qu’une crêpe (ha ha ha, mais quelle introduction subtile !)(neurones, où êtes-vous ?).

J’ajoute même un bonus bollywoodo-préhistorique, parce que je le veux bien.

2 commentaires sur « La crêpe du dimanche »

  1. J’ai envie de faire plein de jeux de mots idiots, ce qui n’est d’habitude pas mon genre. Mais j’ai perdu tout sens de la réalité avec ton clip bangladais (ouais, c’est pas du Bollywood mâdâme… c’est du Coxbazarwood !!!) donc je vais aller me faire frire un dinosaure à poêle…

    Aimé par 1 personne

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s