Le cauchemar d’avant Noël *

S’offrir le plaisir de déguster une madeleine burtonomane datant de la lointaine époque où ce réalisateur m’enchantait sur grand écran, et dans la foulée vivre une nuit truffée de très vilains rêves… On dira que c’est ça aussi, la magie du cinéma ?

Comme je ne suis pas rancunière, dans la famille de l’Etrange Noël de monsieur Jack, je demande le Boogie

* non, ceci n’est pas un article dédié aux affres du shopping de saison.

3 commentaires sur « Le cauchemar d’avant Noël * »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s