I feel gourde

(extrait d’un enregistrement d’archive réalisé lors de l’Assemblée Générale du Corps du vendredi 28 novembre 2014 à 20h00)

– Dites donc, je vous rappelle qu’elle part en tournée – courte et morcelée, certes, mais tournée quand même – lundi matin, la proprio.
– Et alors ?
– Et alors traditionnellement on lui met des bâtons dans les roues, histoire que les choses ne soient pas si simples que ça, on l’a habituée comme ça, on ne change rien.
– Mais je crois qu’elle ne veut plus, tu sais ?
– On s’en fout, on lui balance une couille dans son potage, faut pas toucher au patrimoine culturel des mauvaises habitudes.
– Pfff, tu trouves pas ça lassant, à force ?
– Non ! Allez hop, une bonne sinusite !
– Encore ?? Non non non, on fait au moins effort pour changer un peu, en ce cas-là. Déjà que moi ça ne m’amuse plus trop, si on est pour être pénible, on se creuse un peu. Mémoire, rappelle-nous ce qu’on n’a pas encore exploré ?
– Alors on a déjà eu plein de fois les contractures, les douleurs articulaires et les tendinites dans tout le dos, les épaules, les cervicales, les bras. Donc cette zone c’est impossible. Pas mal de côlons en détresse, aussi. Les machins ORL, on a déjà sorti toute la panoplie cinquante fois. On lui a même fait le coup du zona.
– Ah, punaise, ça c’était le bon temps ! D’ailleurs c’était une super idée, Oeil, tu devrais te manifester plus souvent.
– En tout cas moi je sèche…
– Et si pour changer on prenait un truc tellement inexplicable qu’il en serait vraiment ridicule ?
– Ouais, pas mal…
– …
– …
– Elle s’est pas plaint qu’elle était sur les rotules tout à l’heure ? (ricanement diabolique)
– Si si, qu’elle roulait sur la réserve d’essence et tout.
– Ben hop, mal aux genoux !
– T’es vache, déjà que son planning allemand est trop serré pour permettre de se promener.
– Non mais juste un. Elle boitera un peu, elle aura l’air débile. Elle est en train de jouer sa symphonie de Rachmaninov, crispe-la… ouais, comme ça, bien… et appuie-la sur la jambe gauche, elle ne pose jamais ses pieds à plat.
– On envoie les premières douleurs à quelle heure ?
– Oh, vers minuit, avec un peu de chance, ça l’empêchera de dormir.

Quelqu’un se dévoue pour m’offrir ce magnet  pour Noël ? (j’ai vraiment mal) (aïe) (bobo)

magnet-i-feel-gourde
Je vais leur demander s’il existe une version « hiver »…

(mes grands remerciements au fournisseur de ce lien)

4 commentaires sur « I feel gourde »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s