Chatons et dragons

Cette semaine, pendant qu’il pleurait dans un cœur comme il pleut sur la ville, on dirait bien que moi je suis passée entre les gouttes. Me voilà donc toute bizarre et envahie de considérations sur le destin, la nécessité de carper ses diem, la valeur immense de la présence des amis. Et partagée entre compassion nostalgique et presque soulagement égoïste.

Bref, c’est le bazar confusant.

Que j’illustrerai aujourd’hui à coup de souvenirs de cet étrange séjour parisien dont je reviens. Le premier est un sombre et fascinant Dragon dans les nuées d’Hokusai, exposé en ce moment au Grand Palais au milieu de mille et unes merveille dessinées, peintes et gravées. Cette exposition est un grand plaisir dont il serait dommage de se priver, tu devrais y courir.

Dragon
On peut voir l’oeuvre en entier en cliquant sur cette pale image.

Le second est une preuve de plus que les chats tentent de régner sur le monde. Ceux-ci sont roses à paillettes et ils ont envahi les murs du métro, signe indéniable qu’on va tous mourir dans d’atroces mièvreries.

Alerte rose !

3 thoughts on “Chatons et dragons

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s