Fille perdue cheveux propres

Il me semble décidément bien compliqué de partager des impressions sur Gone Girl de David Fincher * ! Le point fort de ce film étant son intrigue rebondissante et tordue à ne surtout pas dévoiler sous peine de gâcher le plaisir des futurs spectateurs, je serai donc brève, passablement inutile et pratiquerai la censure à coup de [biiip]. En revanche, comme pour une fois la bande-annonce me paraît intéressante et bien fichue, je la glisse là.

Gone Girl est l’adaptation d’un roman de Gillian Flynn (que je n’ai pas lu, mais j’avoue que maintenant j’ai très envie de mieux savoir comment que quoi etc etc) dont le titre français est Les apparences. On y voit le héros (Ben Affleck) confronté à la disparition subite et inexpliquée de sa femme (Rosamund Pike, absolument formidable dans son personnage de [biiip][biiip]). Il est rare que je ne sois pas agacée par les récits non linéaires – je trouve souvent le processus de flashback/forward lourdingue – et encore moins fréquent que je n’aie pas envie de regarder ma montre pendant un film de plus de deux heures. Je rends donc hommage à la qualité du suspense que nous sert le réalisateur. Je rends aussi grâce à la bande son concoctée par Atticus Ross et Trent Reznor qui contribue à créer par moments une atmosphère sourde, lourde et – je cite ma compagne de salle obscure de ce jour-là – « quasiment lynchienne » (oui oui, un machin sombre, léché et glauque à la fois, avec des flashs de couleurs criardes).

Bref, comme je ne peux pas raconter que lui est un peu [biiip], et que elle [biiip] son [biiip], j’ajouterai juste que Gone Girl est un bien bon polar-et-plus-que-ça par lequel j’ai vraiment aimé me faire avoir, devant lequel j’ai passé un très bon moment, mais qu’il n’en est pas pour autant indispensable. Mais quand même, vois-le si tu l’oses.

Après, pour lancer des débats totalement primordiaux je peux conclure par deux questions :

– Une incohérence de scénario gênante reste t-elle une incohérence de scénario (vraiment) gênante si elle illustre parfaitement bien le « message » du film ?

– Ben Affleck est-il boudiné dans sa chemise parce qu’il est grassouillet, ou parce qu’à force de jouer à Batman il est tout gonflé de trop de muscles ?

* Comme souvent, on trouvera un vrai papier écrit comme il faut sur ce même film chez le Dr Orlof

4 commentaires sur « Fille perdue cheveux propres »

  1. T’as vraiment rien deviné de biiiiip ?! J’ai décidé de me laisser aller et d’admirer les filles (Rosamund of course mais aussi la fliquette et la frangine, toutes deux parfaites).
    Pour Ben, sous la douche, on voit bien que ben, il a pris du gras/muscle, Ben ! Mais pour une fois dirais-je que son jeu à expression unique a été formidablement exploité par Fincher.

    J'aime

    1. Non, jamais je n’ai rien vu venir, j’étais la victime parfaite ! Mais oui, les trois nanas sont parfaites (et c’est aussi vrai qu’il a l’air un peu biiiip – et gras – Ben :-D)

      J'aime

  2. Je l’ai lu moi et il n’y a quelques jours que j’ai capté (parce qu’on me l’a dit hein) que Gone Girl était l’adaptation des Apparences. J’ai adoré le bouquin quoique la dernière partie perd en intensité par rapport à ce qu’on se prend dans la face pendant les 2/3 du bouquin. C’est quoi l’incohérence du scénar ? (en off hein).

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s