À sa mémère

Comme je n’ai toujours pas décidé si j’allais faire un effort de bloguerie et polluer internet avec quelques images totalement inutiles de ma récente et splendide virée ritalienne (en plus je suis depuis une semaine sous un tunnel, ça va couper, je ne t’entends pas bien parce que le réseau boude, mais du coup c’est pas mal : j’en profite pour m’aérer la tête et les puces en faisant semblant de chercher des champignons) (oui, je fais un peu semblant parce que c’est plein de limaces, ces trucs-là), j’ai pensé qu’une petite momotte à sa mémère – même un peu floue – ça pourrait faire joli. On ne peut pas lutter contre la mignonnade de la marmotte, de toute façon.
Ici c’était la Savoie, tu peux reprendre une activité normalecrrrrrrrrrrrrrr.

IMG_0524.JPG

11 commentaires sur « À sa mémère »

    1. Si on veut, mais je fais surtout avec ce que j’ai comme modèle sous la main, moi 😀 (j’en ai croisé un l’autre matin, d’écureuil alpestre, charmant mais… well, pressé : il a refusé de poser, le cochon !)

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s