Le petit pois

Il est minuscule, il n’a plus trop de goût ni de jus – on l’a un peu trop pressuré pour qu’il survive à sa semaine normalement – mais je sais qu’il existe là, quelque part enfoui en moi.
Lui, c’est mon ami le petit pois sauteur. Même extra-fin, il me fournit toujours en énergie parce qu’il est incapable de voir ou entendre de la pop aux allures eighties kitsch sans me donner envie de bouger mes pieds et de rire. Mon petit pois sauteur est aussi mon petit pois sauveur.
Alison Blaire / Dazzler – The Sight of the Sound

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s