Le chant de minuit

Profite, je ne ne te raconterai pas du Nietzsche tous les jours. Mais c’est la faute à mon ami Gustav et au sehr groβ concert de ce soir que tu pourras aussi trouver de ton salon ici et ici.

O Mensch! Gib Acht!
Was spricht die tiefe Mitternacht?
« Ich schlief, ich schlief—,
aus tiefem Traum bin ich erwacht:—
Die Welt ist tief,
und tiefer als der Tag gedacht.
Tief ist ihr Weh—,
Lust—tiefer noch als Herzeleid.
Weh spricht: Vergeh!
Doch all’ Lust will Ewigkeit—,
—will tiefe, tiefe Ewigkeit! » *

La vidéo qui suit devrait commencer à 58’43. Oui, c’est Claudio (hiii), et oui, nous aurons le plaisir d’accompagner la même chanteuse.

Mahler, Symphonie n°3 : 3 – Sehr langsam, misterioso

* En français, ce texte tiré de Ainsi parlait Zarathoustra donnerait donc ceci :

Ô homme prends garde !
Que dit minuit profond ?
J’ai dormi, j’ai dormi -,
D’un rêve profond je me suis éveillé : —
Le monde est profond,
Et plus profond que ne pensait le jour.
Profonde est sa douleur -,
La joie — plus profonde que l’affliction.
La douleur dit : Passe et finis !
Mais toute joie veut l’éternité —
— veut la profonde éternité ! »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s