Tis but a scratch

Au beau milieu de ma relativement douloureuse (musculairement et déci-bêlement parlant) (oui, la 3ème de Mahler est pastorale aussi) #gustavstraussweek *, je me sens un peu comme le Chevalier Noir, là : sur les rotules.

Mais viens te battre si tu l’oses !

* il nous faut bûcher le concert de samedi (en live sur medici.tv) tout en assurant les dernières de Daphné

2 commentaires sur « Tis but a scratch »

  1. Je suis soucieuse.
    J’ai découvert en anagrammant tout ça (lubie du moment, oui je sais) que dans « Daphne » il y a « Aden ». Et d’ « Aden Arabie » Sartre disait « tuer ou se faire tuer : il n’y a pas de juste milieu. Et ne jamais dormir ».

    Mais heureusement restent de l’anagramme les lettres « HP »… 😉

    Donc… dors et ne finis pas à l’HP pour cause de daphnéose insidieuse (sensation de se transformer en laurier à force de fatigue).

    #MyolastanRulesTheWorld
    #MyolastanForPresident

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s