J + 5

La tête continue à être vide de mots, et ressemble à un patchwork où on a cousu en vrac et n’importe comment de la nostalgie  avec des éclats de joie sublimement et bizarrement bigarrés. Le bobo de mon pied ressemble à celui de l’âme : il est est devenu mauve, et bientôt – tel Bioman […]

Lire plus