Des rêves dans la science

Is the man who is tall happy ?
Is the man who is tall happy ?

En voyant l’autre jour ma nièce sourire plus large que son visage face à ses trois ans j’ai pensé que, décidément, il est vraiment délicieux de découvrir et de tout vivre pour la première fois. Grâce à Conversation animée avec Noam Chomsky de Michel Gondry, je viens moi aussi de retrouver le temps d’un film ma candeur d’exploratrice de la vie, et d’expérimenter encore une fois à quel point apprendre peut s’avérer galvanisant. Je me suis fait totalement happer par les réflexions passionnantes du philosophe et linguiste. Et comme Gondry ne joue pas que le rôle de l’illustrateur par animation (visuellement, il reste fidèle à son style)(traduction : j’aime beaucoup), mais aussi celui de l’interlocuteur modeste et pertinent, le tout sans jamais tomber dans la vulgarisation banale, je me suis retrouvée dans cette délicieuse situation de l’ignare qui comprend et que ça rend heureuse. Rarement j’ai été aussi fière de me sentir un peu bête et petite face à la pertinence d’un propos rendu plus accessible et plus riche aussi grâce à un support artistique et créatif. Et même si le tout est si dense que je me demande si je n’aurais pas besoin d’une deuxième séance pour mieux intégrer les informations, je suis loin de me sentir frustrée et en souris encore.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s