Aveux en vrac

Un matin de soleil très frais aux Tuileries

Marcel, tu m’as peu manqué pendant ces cinq jours sans toi à Paris. Même si aujourd’hui je regarde presque ton étui avec frayeur tellement je sais à quel point tu vas me faire la tronche dans cinq minutes.

Je me demande depuis mon retour dans quel tourbillon maléfique la Capitale arrive à emporter les touristes comme moi : le temps y perd sa substance, la vue est vite submergée d’envies, les pieds se révèlent résistants à tous les kilomètres et en même temps l’énergie y est bouffée plus vite que la batterie d’un smartphone. Si bien que j’ai autant l’impression qu’il me faudrait plus longtemps pour m’habituer aux rythmes qui m’y entourent que celle que je serais incapable d’y tenir le coup plus longtemps. Paris, je crois que je t’haine, tu es trop pleine de merveilles et de gens formidables pour être honnête en si peu de temps.

Je me demande aussi si je ne deviens pas sociopathe et phile à la fois (c’est déroutant d’avoir deux têtes !) : il y a comme de la contra dans ma diction. Bref, j’ai des sourires et de la lumière plein la tête, mais les ombres, comme celles du matin, sont encore un peu longues. Vivement midi à quatorze heures !

2 thoughts on “Aveux en vrac

  1. Tu dis tout cela très doucement et très bien : une ville palpitante et dépitante, j’ai toujours eu l’impression que comme d’autres très grandes villes qui insufflent en nous boulimie de rencontres, d’envies et de sorties, il faut s’y plonger entier et définitivement pour pouvoir réguler les flux et reflux de Paris. Te bisoute en tout cas pour ton retour !

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s