Chronique de la crétinerie ordinaire

Elle est comme les femmes : faut la taper, y’a que ça qu’elle comprend. Cette phrase a été prononcée hier, quelque part au beau milieu d’un moment d’une banalité totale. La scène s’est passée dans une petite ville comme notre pays en compte tant, dans un bar/brasserie on ne peut plus quelconque mais ayant l’avantage […]

Lire plus

Maps to the Freaks

Soyons clairs : en ce moment je ne suis pas spécialement portée sur les écrits virtuels, je fais juste un petit effort parce que le Dr Orlof m’a explicitement demandé de donner mon avis sur le dernier bébé de David Cronenberg. Alors qu’il m’arrive plein de choses nettement plus préoccupantes en ce moment (par exemple, je […]

Lire plus

96 Tears

Too many teardrops For one heart to be cryin’ Too many teardrops For one heart to carry on Pour 96 larmes versées il y eut au moins 100 rires et sourires. Mes amis sont merveilleux, ça mérite au moins un truc débile.

Lire plus

To Live and Let Go

Parce qu’est enfin venu le jour de lui dire au revoir.

Lire plus

Nezumi & Co

Un truc avec des rongeurs qui font du sur place en musique, en attendant de trouver la sortie (je m’identifie assez bien à la paire de machins velus qui valsent).

Lire plus

Ploum-ploum pudding

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui nous allons cuisiner ensemble. Je m’en vais te révéler une recette spécialement formulée pour obtenir un plat italien médiocre, un truc bêtement alimentaire pas désagréable, mais qui manque autant de sel que d’épices, bref : Préparons de concert (haha) un pâle opéra de Verdi. Pour cela il nous faut […]

Lire plus

[Insérez ici une citation de Michel Fugain *]

* Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue Je ne peux me concentrer sur rien, mes neurones regardent le vide en louchant dans tous les sens. J’ai envie de tourner tant de pages à la fois histoire de me consoler un peu et de passer à la suite qu’il me devient […]

Lire plus

J + 5

La tête continue à être vide de mots, et ressemble à un patchwork où on a cousu en vrac et n’importe comment de la nostalgie  avec des éclats de joie sublimement et bizarrement bigarrés. Le bobo de mon pied ressemble à celui de l’âme : il est est devenu mauve, et bientôt – tel Bioman […]

Lire plus

Croûte alors !

Si si,concentre-toi et tu la reconnaîtras sans peine même si son visage est flou : une touche de rouge-sang, un peu de bleu violacé là, 36 chandelles et étoiles d’or ont tourné devant ses yeux lors de sa chute sur le bitume… elle a été réveillée de son sommeil par d’importantes perturbations émotionnelles dans sa […]

Lire plus