Les gigots du dimanche

Voici venu le jour béni des chocolatiers, où tout ce qui vit bêle, flageole, pond des œufs au praliné ou mieux encore, ressuscite – si si, certains croient à ce genre de choses. Donc, histoire d’être un brin logique, je suis venue, en guise de daube du dimanche, te servir des gigots… de dindes.

Cinq d’un coup, même, et des jolies, dont le nom est au moins Finesse ou Subtilité. Mais avoue que relancer le commerce du disque classique en l’habillant de vidéos dansées par un habile mélange stylistique de ce qui se fait de pire en matière de greluches vulgaires (Miley Cyrus, Britney Spears, les défuntes Spice Girls et n’importe quelle pom-pom girl, en gros) est une riche idée. Du coup, je me demande si pour le concert à Montauban cet après-midi, je ne devrais pas plutôt danser…

Allez viens, on va twerker sur du Dvořák. Mais joyeuses Pâques quand même, hein.

3 commentaires sur « Les gigots du dimanche »

  1. C’est bien la première fois que, s’agissant de choisir entre la privation de la vue ou celle de l’ouïe, j’opterais sans aucune regret pour la double et définitive énucléation !

    J'aime

  2. Par ailleurs, je ne te permets pas de mêler, dans une même phrase, la très concupiscente Britney avec toutes les autres radasses citées plus haut : salope, certes, mais avec une telle classe ! 😉

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s