L’ours en plus

Les premiers mots que j’ai entendus aujourd’hui furent « Ouh, t’as vraiment une sale tronche, dis donc !« . Je notai au passage la légendaire délicatesse de l’ours en trop du tromboniste le matin au fond des foyers, et décidai dans la minute, telle une blanche colombe, de baver sur ce crapaud ma vengeance par écrit le soir même sur ce blog. Car les colombes sont des peaux de vache à plumes,  c’est bien connu.

Mais d’un autre côté, ma très grande fierté de ce jour – qui démarrait si doucement – était d’avoir trouvé le cadeau parfait à offrir à une de mes collègues et néanmoins grande amie pour ses XO ans. L’idée s’est avérée aussi bonne que prévue. Mon baratin sur les années finissant en zéro beaucoup moins : j’ai rarement autant rougi qu’en me rendant compte que je l’avais tout simplement vieillie d’un an, et que j’avais célébré en grande pompe une dizaine à une femme dont l’âge était encore tout neuf. Plaisir d’offrir, joie de se prendre un râteau. Car la bave du râteau finit toujours, à force de s’acharner un peu, par atteindre un peu les dindes, c’est bien connu aussi.

Donc après une journée si pleine de succès, il me semble légitime de poser ici un appel : je veux du rire, du pas très sérieux, du doux consolateur et du câlin sans petit malin; je veux du bizarre, du drôle et je me fiche qu’il ne soit pas d’une beauté académique, parce que j’ai rarement autant souri qu’en le voyant de la rue exposé dans la Galerie de l’Espace Croix-Baragnon (il semble que Toulouse soit pleine d’ourseries en ce moment, je dois creuser la question).

Dévouez-vous et offrez-moi le réconfort ultime du canapé Teddy Bear de Jean-Charles de Castelbajac. À votre bon coeur, bisounours, merci.

Teddy Castelbajac

4 commentaires sur « L’ours en plus »

  1. C’est bien le seul canapé que je connaisse qui ne déclenche pas l’usage de la brosse quand on y distingue une peluche…

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s