La матрёшка qui fait mal aux yeux du dimanche

Car oui, la lambada se danse aussi au fin fond des marais russes avec des plumes sur la tête et une jupette autour des fesses (ou le contraire). Et surtout beaucoup de blondasses talent, de poupées russes, de chatons, de chevaux et de jolis chapeaux. Pardon d’avance, parce que c’est de la daube de poids, mais il restait encore de la dinde…

Оля Полякова – Люли (et non, je ne sais pas ce que ça veut dire, Lyuly)

2 thoughts on “La матрёшка qui fait mal aux yeux du dimanche

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s