Grasse mat’

L’œil qui louche du réveil qui sonne à 4h40, c’est pas beau à voir : c’est vide, ça pend, c’est ovin. Mais c’est vacances ! Oui, l’horaire de ce train est indécent mais je m’en fiche un peu : il est si bon de décrocher ! Il est 5h50, le TGV roule et je souris… un festival de chatons mignons et autres bestioles à l’air plus ou moins couillon pour fêter ça ?
Métronomy : Hypnose

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s