Grasse mat’

L’œil qui louche du réveil qui sonne à 4h40, c’est pas beau à voir : c’est vide, ça pend, c’est ovin. Mais c’est vacances ! Oui, l’horaire de ce train est indécent mais je m’en fiche un peu : il est si bon de décrocher ! Il est 5h50, le TGV roule et je souris… […]

Lire plus