Turbo

Dans une autre vie j’ai été efficace, concentrée, rapide et tenace. Depuis que je fréquente les réseaux avec un peu trop d’assiduité, force est de constater que ce qui est maintenant rapide et tenace chez moi, c’est plutôt ma capacité au rien-branling. Mais bon, voilà, en ce moment, pas le choix : sur la première tranche de Ravel de la semaine passée viendront se poser successivement deux bonnes grosses tranches de Richard Strauss, que viendront recouvrir ensuite une autre couche de Ravel. Maurice, Richard… pas grand chose de plus difficile sur le marché, en fait… ce mois ressemble un peu à un gros burger mortel. Délicieux mais mortel.

Alors voilà, faut que je m’y mette. Vraiment. Attends, je replie les chaussettes, ça me gène tout ce bazar. Oh, une vidéo de bébés loutres ! Quoi ? Oui oui, allez, je mange une clémentine, et sérieusement je me remets sur la Domestica pour demain matin.

Snail

Puisque je te dis que c’est la faute d’internet (et du Japon).

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.