Le sous-marin vert

Devinette : qu’est ce qui a deux pieds, le teint d’une endive atteinte d’un gerbouillo-nauséo-virus tenace et qui a la tête sous l’eau ? Ah ben je crois que c’est moi. J’avoue que le coup des trois concerts en trois jours (ça commence ce soir, youhou !) ça risque d’être un peu velu grâce à cette forme olympique, mais bon, allez, c’est pas grave, soyons désinvoltes, n’ayons l’air de rien. Juste le joli sourire d’une limande pas très fraîche.

Une petite larme furtive entre douze éclats de rire, ça , en revanche, je me donne le droit (heureusement que déjà hier soir j’avais pris de l’avance en ricanement). Allez, que le moruethon marathon commence !

Una Furtiva Lagrima

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s