Désarmement des toboggans

Pas évident de redescendre de 2000 mètres après presque 6 jours passés à se rouler dans la poussière, et par là j’entends de la bonne crasse rouge bien paumée qui sent la mule du Haut Atlas marocain (et non, je ne me suis pas fait d’amibes)(hahaha).

Pas simple de retrouver les parfums d’hydrocarbures en revenant de vallées dont le vert paraissait presque fluo… en revanche il sera sûrement plus facile de trouver le sommeil que sous une tente. Et puis au cas où, je pourrai toujours compter les moutons berbères.

Mais n’empêche, je suis un peu perdue, là…

2 commentaires sur « Désarmement des toboggans »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s