Restons groupies

Bon sang, le chanteur de Pulp, Jarvis Cocker – le britannique le plus glamour, torride, cynique et sexy de la galaxie, même qu’un jour, je l’épouserai et même que pour être tranquilles nous n’aurons pas d’enfants vu que c’est pénible ces machins-là – donc : Jarvis Cocker et sa voix qui fait grimper au plafond viennent d’avoir 50 ans. Je l’ai appris en lisant un topo intéressant sur les paroles souvent venimo-sulfureuses des titres de Pulp chez Flavorwire.

Alors je suis infoutue de me rappeler si je vais radoter en illustrant cet anniversaire (qui n’excite sûrement que moi, mais c’est pas grave, j’assume) avec la vidéo de This Is Hardcore. Mais du coup, je glisse en dessous pour me faire pardonner, si besoin est, le trop rare Cocaine Socialism. Joyeuses bougies, honey, moi je retourne cuver tranquille mes émotions brahmsiennes d’hier.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.