L’argent du beurre

Après une nuit peuplée de rêves débiles-mais–finalement-pas-tant-que-ça-quand-on-y-pense, j’en suis arrivée ce matin, en laissant ma réflexion vagabonder un peu, à la conclusion interrogative suivante : je me demande (parce que j’aime enfoncer les portes ouvertes, beaucoup, ne m’en veux pas) si en profitant mieux du présent je n’arriverais pas à me débarrasser un peu – […]

Lire plus