Costard

En lin bleu de plutôt bonne qualité, ce costume-là est porté par un homme qui balance négligemment des lunettes de soleil griffées sur la tablette en face de son siège. Un homme qui sans être rond réussit pourtant à prendre une place folle dans un wagon : l’espace est rempli de son exaspération, de ses soupirs, de ses geste trop brusques et larges et de ses grognements. Il sait aussi très bien mâcher ses chips la bouche ouverte en lisant ton bouquin par dessus ton épaule, et de fait, te repousser sans même avoir besoin de te toucher à l’autre bout de ton fauteuil.

Monsieur Odieux existe, je l’ai rencontré hier.

Et quand c’est jour de transhumance, il n’y a qu’une solution : faire comme ce chat très zen au fond de son bunker et regarder passer les vaches par la fenêtre en soupirant.

Chat en boîte

2 thoughts on “Costard

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s